Pérou 2009 42

Direction Puno et le Lac Titicaca.

Nous quittons Cuzco sans un regard sans aucun regret. Nous prenons la direction de Puno et du lac Titicaca.

A Sicuani nous cherchons un hôtel mais rien ne nous satisfait.  Quelques cent kilomètres plus loin nous quittons la route et faisons un camping sauvage.

La nuit est tombée depuis un moment lorsqu'une voiture ayant apparemment des problèmes de batterie vient non loin de nous. Il y a au moins quatre personnes dedans. Une demi-heure après ils réussissent à repartir. A ce moment là nous voyons des rayons de lampe torche. Je sors et me trouve nez à nez avec une indienne qui visiblement m'informe que nous sommes sur son terrain. Sa main tendue ne prête à aucune équivoque. Je luis dis cependant que je ne comprends pas. Elle me dit qu'à la magnana (demain) elle reviendra.

Malgré les camions et les bus passant à proximité nous faisons une bonne  nuit (toutefois entrecoupée par des difficultés de respiration à cause de l'altitude (3800 mètres).

Je suis à peine descendu de notre couchage que la pluie arrive ainsi que le garçonnet de l'indienne. Il tend aussi la main. Je l'invite à attendre que j'ai fini de ranger (nous ne prenons pas de petit déjeuner à cause de la pluie). Au moment de partir Bernadette lui met un billet de 10 nouveaux soles dans sa main crasseuse et lui donne deux bonbons.

Quelques kilomètres plus loin, la pluie ayant cessée nous prenons en pleine nature notre petit déjeuner complet.

A Juliaca, nous passons la ville sans nous y intéresser.

Nous arrivons à Puno, ville au bord du lac Titicaca. Après avoir un peu cherché nous trouvons un hôtel (trois étoiles qui en France n'en aurait sans doute pas une).

Puno

La ville de Puno située au bord du Lac Titicaca, au pied d'un cirque de montagnes pelées est une grosse ville dynamique des hauts plateaux. Elle possède même une rue piétonne très fréquentée . C'est là que sont regroupés nombreux magasins de souvenirs et d'agences pour des tournées sur le lac.

Autour de Puno s'étend une région aride (l'une des plus pauvre du pays) mais splendide l'Altiplano. Selon les jours, les journées sont ensoleillées avec un fond d'air frais. Les nuits sont fraîches, parfois glaciales, avec un ciel aux étoiles toutes proches. Il ne faut pas oublier que nous sommes quand même à 3850 mètres.

Pour nous, gens des plaines, le moindre effort physique est ressenti comme une grande fatigue. Nous n'avons pas la cage thoracique aussi développée que les autochtones et aussi moins de globules rouges.

Une crise d'asthme, pour Daniel, ajoutée à l'altitude nous donnent des allures de petits vieux lors de nos promenades.

En ce dimanche 15 mars 2009, alors que nous nous promenons dans une ville sans grande intensité et sommes sur la place de Armas et de la Cathédrale, nous entendons une musique militaire arriver. Nous comprenons rapidement qu'il s'agit d'un préliminaire à une manifestation. Nous restons sur place et assistons en compagnie d'autochtones aux différents défilés.

Puno and Titicaca Lake branch.
We leave Cusco without a glance without regret. We take the direction of Puno and Lake Titicaca.
Sicuani we are looking for a hotel but nothing satisfies us. A few hundred kilometers further we leave the road and make a wild camping.
Night has fallen since a time when a car apparently having battery problems comes not far from us. There are at least four people inside. Half an hour after they manage to leave. At this moment we see rays of light. I go out and find myself face to face with an Indian who visibly informs me that we are on his land. His outstretched hand ready to no ambiguity. Luis I say however that I do not understand. She told me that at the magnana (tomorrow) it will return.
Despite the trucks and buses from nearby we do one good night (however interrupted by difficulties in breathing because of the altitude (3,800 meters).
I am barely down our sleeping rain arrives and the Indian boy. It also reaches out. I invite him to wait until I've finished store (we don't take breakfast because of the rain). At the time leave Bernadette puts her a ticket of 10 new soles in his grimy hand and gives him two sweets.
A few kilometres further, the rain having stopped us take nature our full breakfast.
A Juliaca, we turn the city without interest us.
We arrive at Puno, city at the edge of Lake Titicaca. After a little searching we find a hotel (three-star that in France would probably not one).
Puno
The city of Puno on the banks of Lake Titicaca, at the foot of a circus of peeled mountains is a large dynamic city in the Highlands. It has even a busy pedestrian street. It is there that are grouped many souvenir shops and agencies for tours on the Lake.
Around Puno extends an arid region (one of the poorest in the country) but splendid the Altiplano. Depending on the day, the days are sunny with a background of fresh air. The nights are fresh, sometimes icy, with a sky stars nearby. Do not forget that we are still at 3850 meters.
We, people of the Plains, the slightest physical effort is perceived as a great fatigue. We do not have the rib cage also developed than Aboriginal peoples and also less than red blood cells.
A crisis of asthma, for Daniel, added to the altitude give us looks like a little old when our walks.
In this Sunday, March 15, 2009, while we walk in a city without great intensity and are on the place de Armas and the Cathedral, we hear a military music happen. Quickly, we understand it as a preliminary to a demonstration. We welcome on-site and witnessing different parades in the company of Aboriginal people.

Pérou 2009 36

Pérou 2009 37

Pérou 2009 32

Dans plusieurs villes péruviennes dont Puno de nombreux vélos-taxis ainsi que des motos-taxis. Ces engins sont autant prisés par les touristes que les autochtones.

In several Peruvian cities including Puno's many bike taxis and motos-taxis. These gears are all taken by tourists than natives.

Pérou 2009 38

Pérou 2009 39

Le Lac Titicaca

Le Lac Titicaca est le plus haut lac navigable  du monde (3825 mètres d'altitude) mais il est moins grand que le Lac Victoria se trouvant en Afrique.

Il est bordé par deux pays, dans sa plus grande partie par le Pérou, puis par la Bolivie.

Des légendes disent qu'un trésor serait englouti quelque part dans le lac (une partie de la rançon qui devait être versée aux consquitadors espagnols contre la libération de l'Empereur Inca Atahualpa en 1532). Ce dernier ayant été exécuté avant que la totalité de la rançon soit arrivée, les porteurs de la partie du trésor venant su sud, la jetèrent dans les profondeurs du lac.

Le commandant Cousteau intéressé y a fait avec ses équipes des plongées mais sur une petite partie du lac. Celles-ci n'ont rien données.

Une autre légende dit aussi qu'une cité inca y serait engloutie. Une équipe de télévision italienne a effectué en 2006 des recherches. A suivre...

Le lac Titicaca possède plusieurs îles - Taquile - Amantani - dans la partie péruvienne et l'île du soleil dans la partie bolivienne.  Certaines îles ne sont pas mentionnées sur les cartes pour une simple raison. Elles sont flottantes. Ce sont ces dernières que nous avons choisi d'aller visiter.

De Puno nous prenons un bateau confortable avec une vingtaine de passagers pour aller visiter les villages Uros sur leurs îles flottantes.

Après une demi-heure de navigation nous arrivons à hauteur des premières îles flottantes. Celles-ci de loin ressemblent à des îles ordinaires. Bien sûr, les murs et toits de roseaux sont bien particuliers.

Titicaca Lake
Lake Titicaca is the highest navigable lake in the world (3825 m) but it is smaller than Lake Victoria in Africa.
It is bordered by two countries, the greater part by the Peru, then by the Bolivia.
Legends say that a treasure would be swallowed up somewhere in the Lake (a part of the ransom that was to be paid to the Spanish consquitadors against the release of the Emperor Inca Atahualpa in 1532). The latter having been executed until all of the ransom came, holders of the coming Treasury southern part, threw it into the depths of the Lake.
Interested Commander Cousteau did with dive teams but on a small part of the Lake. They have no data.
Another legend also says that an inca city would be swallowed up. In 2006, a team of Italian television conducted research. Follow...
Titicaca Lake has several islands - Taquile - Amantaní - in the Peruvian part and the island of the Sun in the Bolivian part. Some islands are not mentioned on the cards for one simple reason. They are floating. It is these that we chose to visit.
From Puno we take a comfortable boat with 20 passengers to visit the Uros villages on their floating islands.
After half an hour of navigation we arrive at height of the first floating islands. These far look like ordinary Islands. Of course, the walls and roofs of reeds are very special.

Pérou 2009 40

Pérou 2009 44

Pérou 2009 45

Pérou 2009 41